J’ai fait ma seconde année d’école préparatoire aux concours d’orthophonie à CPES Prép’Amiens. Les professeurs sont à l’écoute, ils nous conseillent, nous encadrent et nous préparent aux concours. Nous sommes entraînés grâce à des exercices dans les différentes matières comme la maîtrise de la langue, les logico-mathématiques et la biologie. Nous avons aussi des cours de préparation à l’oral qui permettent de gagner en confiance en soi et de s’affirmer devant un jury. Des concours blancs ainsi qu’un oral blanc ont été mis en place afin de nous préparer au mieux. De plus, nous avons la chance de bénéficier de cours de langue des signes : c’est un réel atout étant donné que l’orthophoniste peut travailler avec des patients malentendants et cela peut apporter un point positif dans votre lettre de motivation. Une orthophoniste intervenait tous les mois pour nous enseigner des modules sur l’orthophonie.

La pandémie de COVID-19 a interrompu notre formation et a entraîné l’annulation des oraux et écrits. Cependant, nous étions tout de même bien encadrées par nos professeurs qui continuaient de nous envoyer des exercices pour nous former. Certains enseignants ont également fait des classes virtuelles.

La sélection s’est donc faite sur Parcoursup suite à une évaluation du dossier. J’ai été admise dans trois écoles : celle de Nantes, celle de Rennes et celle de Brest, que j’ai finalement choisie.