CONCOURS NATIONAUX
Sous Officier Gendarmerie

Prépa pour le Concours d’Octobre 2019 (Attention unique concours en 2019)

La Profession :

Professionnel de la sécurité, le sous-officier de gendarmerie est un militaire toujours placé au cœur de l’événement, au contact de la population et au service du citoyen.

Le sous-officier de gendarmerie a la possibilité de développer ses compétences et de se spécialiser dans des domaines variés : police judiciaire, sécurité routière, membre du GIGN, moniteur de sport… ou encore cavalier. Dynamique, au service du public, il sert dans des unités variées, sur le territoire national comme à l’étranger.

Description des épreuves :

Le programme est disponible sur le site devenir-gendarme.fr
Il y a généralement deux sessions du concours par an : une en février/mars et l’autre en septembre/octobre. Les épreuves d’admission débutent environ 1 mois après les épreuves d’admissibilité.
Le concours se compose de deux épreuves écrites, d’une épreuve orale et d’une épreuve physique.

Recrutement SOG : un unique concours pour l’année 2019

Pour l’année 2019, une seule session de recrutement de Sous-officiers de gendarmerie (SOG) sera organisée au mois d’octobre.

Afin de réduire les délais d’incorporation en école de gendarmerie des lauréats aux concours SOG, une unique session sera organisée au cours de l’année 2019. Elle sera programmée au début du mois d’octobre.

Cette période permettra de cibler et de tirer meilleur profit de la ressource des jeunes étudiants en fin d’un cycle d’études ou en post-bac.

Par ailleurs, l’organisation matérielle de ce concours sera profondément modernisée. Ainsi, les tests psychotechniques, jusqu’alors passés sur feuille graphitée, seront numérisés et se réaliseront au cours des épreuves d’admission.

Les conditions d’accès sont les suivantes :

• jouir de ses droits civiques et être de bonne moralité
• être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours
• ne pas se présenter plus de trois fois à chacun des concours
• être reconnu apte physiquement
• passer avec succès les épreuves de ce concours.

Trois concours sont organisés :

1. Le concours externe est ouvert aux candidats titulaires du baccalauréat (ou un diplôme ou titre enregistré et classé au moins au niveau IV dans le répertoire national des certifications professionnelles).

2. Le concours interne est ouvert :
◦ aux gendarmes adjoints volontaires comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins un an de service en cette qualité ;
◦ aux adjoints de sécurité de la Police nationale comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins un an de service en cette qualité ;
◦ aux militaires des forces armées autres que la Gendarmerie nationale servant en vertu d’un contrat et comptant, au 1er janvier de l’année du concours, au moins quatre ans de service en cette qualité ;
◦ aux réservistes de la Gendarmerie.

3. Le concours voie professionnelle est ouvert, sans condition de diplôme, aux candidats justifiant d’une expérience professionnelle de trois années dans des conditions fixées par arrêté du ministre de l’Intérieur.

CPES Prép’AMIENS vous prépare au CONCOURS EXTERNE

CONCOURS EXTERNE

Épreuves écrites d’admissibilité
Elles sont au nombre de deux. Il faut ajouter que les candidats seront également soumis à deux inventaires de personnalité en vue de l’entretien d’admission.

COMPOSITION DE CULTURE GÉNÉRALE

(durée : 3 heures ; coefficient 5)
Il s’agit d’une rédaction sur un sujet d’ordre général. Le sujet est généralement composé d’une courte phrase à caractère problématique, généralement sous forme interrogative. Ce sujet, à fort coefficient, est aussi exigeant que déterminant.

Attentes du jury : Outre témogner d’une bonne maîtrise de la langue française et d’une culture générale solide, le candidat est invité à structurer convenablement son raisonnement. La structure est aussi importante que la pertinence de l’argumentation. Il est indispensable de planifier une démonstration, il s’agit bien là d’une composition.

APTITUDE PROFESSIONNELLE

(durée : 35minutes ; coefficient 2)
Sous forme de QCM, cette épreuve concerne principalement le raisonnement logique du candidat (suites ou des ensembles logiques à résoudre). Il s’agit d’évaluer les facultés de compréhension et d’adaptation face à une multitude de difficultés d’ordre logique.

Attentes du jury : Evaluer le potentiel intellectuel général des candidats et notamment leur capacité à comprendre et s’adapter à une situation avec rapidité et justesse, par le développement d’un système de raisonnement logique.

Épreuves d’admission

Les épreuves d’admission se divisent en deux épreuves : un entretien face à un jury et une épreuve physique.

ENTRETIEN AVEC LE JURY

(durée : 10 minutes de préparation et 20 minutes d’entretien ; coefficient 7)
Il s’agit d’une épreuve elle-même séparée en deux parties.

-Un sujet général à caractère problématique est donné au candidat qui doit ensuite préparer un raisonnement fourni et pertinent. Il doit ensuite restituer ce raisonnement, évidemment à l’oral, devant un jury. Cette première partie dure généralement 10 minutes.

-Lors de la seconde partie de l’épreuve, le jury revient éventuellement sur l’exposé du candidat avant de le questionner à propos de sa personnalité, de sa motivation, de sa culture générale et de son équilibre émotionnel. Il s’agit de vérifier la compatibilité du candidat aux fonctions de sous-officier de la gendarmerie. Le jury se basera également sur les inventaires de personnalité réalisés lors des épreuves d’admissibilité ainsi qu’un CV demandé pour l’occasion.

Attentes du jury :
• Capacité à structurer rapidement un raisonnement
• Clarté
• Analyse approfondie du parcours et des motivations
• Personnalité.
• Assurance, confiance en soi.
• Connaissance de la réalité du métier.

ÉPREUVE PHYSIQUE

(coefficient 3)
Traditionnel « parcours du combattant », l’épreuve vérifie les capacités physique et motrice des candidats. Il s’agit de confronter le candidat à des situations qu’il est susceptible de rencontrer dans un contexte opérationnel. Malgré son coefficient moins important, cette épreuve est soumise à une note éliminatoire.

PRÉPARATION

CPES Prép’AMIENS propose une préparation d’avril à septembre.

Préparation du CONCOURS
La préparation au concours d’entrée commence début avril 2019 et se termine fin septembre 2019 (21 semaines). Des heures seront ajoutées après l’épreuve d’admissibilité pour finaliser l’épreuve d’admission.
Elle comprend 26 heures hebdomadaires :
• Français – 4h
• Culture Générale et QCM – 4h
• Mathématiques et Tests Psychotechniques – 3h
• Préparation à l’entretien – 4h
• Musculation – 2h
• Condition physique – 4h
• Devoirs Sur Table (DST) – 5h

Tarif : Veuillez nous contacter au 09.81.90.55.76

DEMANDE DE DOCUMENTATION

PREPA VIDAL

Réussir la PACES…  autrement !

  • Médecine
  • Pharmacie
  • Odontologie
  • Maïeutique
  • Masso-Kinésithérapie

Mon compte Cpes

Se connecter


Actualités